Prière pour celles qui furent volées / Jennifer Clément

Prière pour celles qui furent voléesAu Mexique, dans les montagnes du Guerrero, quand une femme met un enfant au monde, elle prie pour qu’il soit un garçon. Si c’est une fille, elle sera élevée comme un petit garçon, enlaidie pour ne pas attirer l’attention des cartels. Les hommes ont désertés la région pour travailler aux États-Unis ou dans les grandes villes. Les femmes se débrouillent seule dans cet univers hostile, violent et sans pitié. Ladydi, quatorze ans, voit sa vie rythmée par l’école avec ses amies, les alertes pour se cacher des trafiquants et les égarements de sa mère.

Cette fiction est empreinte d’un réalisme tel que l’on croirait lire un témoignage. Jennifer Clément vit à Mexico et sa connaissance du pays se ressent dans ses descriptions de paysages comme dans les détails culturels et de la vie quotidienne. Après chaque catastrophe, chaque épreuve subie par l’une de ces femmes, on se dit que ça ne peut aller plus mal, que le pire est passé. Mais malheureusement, la vie dans le Guerrero n’a pas cette clémence. Ces femmes font preuve d’un courage et d’une résistance incroyable malgré leurs peurs et leur résignation parfois. L’auteure propose un beau contraste entre l’univers hostile et les sentiments qui lient Ladydi et ses amies. Cette amitié et cet amour viennent comme un baume au cœur et malgré la violence et la profonde tristesse de ces histoires, on garde aussi une trace d’une certaine poésie et d’un profond amour.

Un très beau roman à découvrir et qui donne envie de se pencher sur les autres romans de cette auteure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s