A la vie, à la mort / Colette McBeth

à la vie à la mort

Rachel, journaliste pour une chaîne de télévision, est envoyée en urgence dans un commissariat pour une annonce sur une disparition. Sans avoir le temps de se renseigner sur l’affaire, elle se rend à la conférence de presse immédiatement. Arrivée sur place, elle se pétrifie face à la photo de la jeune femme disparue. Le monde semble sur le point de s’écrouler : la disparue est Clara, sa meilleure amie depuis l’adolescence. Le choc est d’autant plus violent que leur amitié était fusionnelle, intense et exclusive.

Rachel nous raconte, au travers d’une lettre destinée à Clara, les jours de recherche mais aussi l’histoire de cette amitié : leur rencontre, la naissance de leur complicité et l’importance de cette amitié dans la vie de Rachel. On perçoit que cette relation a changé, que des évènements les ont éloignés mais qu’elles étaient en train de se retrouver quand Clara a disparu.

Je suis plutôt bon public dans les romans policiers et thrillers dans la mesure où je me laisse souvent promener par l’auteur. Celui-ci ne fait pas exception à la règle. L’intrigue est riche et des nouveaux éléments viennent régulièrement modifier notre perception des évènements et des personnages. Ces derniers sont intéressants, complexes, en particulier Rachel et Clara bien sûr. Les personnages secondaires sont dans des rôles plus attendus mais cela ne gâche en rien le roman dans la mesure où cette amitié est au centre de tout.

Sans être angoissant (vous pouvez le lire dans le noir 😉 ), c’est un thriller psychologique prenant et dont la fin vous donne tout de même la chair de poule.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s