L’administrateur provisoire / Alexandre Seurat

L'administrateur provisoire

Après la mort prématurée de son frère, le narrateur découvre un secret de famille qui semble avoir hanté son cadet. Son oncle lui confie à demi-mot que son arrière grand-père aurait joué un rôle pendant l’Occupation. Après enquête auprès de ses proches et recherches aux Archives nationales, il comprend que celui-ci était administrateur provisoire. En pleine campagne d’aryanisation de l’économie, cette fonction consistait à administrer les entreprises juives. Une quête pour découvrir son passé familial et sa propre identité commence alors.

J’ai découvert Alexandre Seurat avec son premier roman La Maladroite lors de la rentrée littéraire précédente. J’avais alors été conquise par ce très beau roman, direct et percutant. J’étais donc impatiente de le retrouver cette année. Malheureusement, ce fut une grande déception ! Le sujet, toujours aussi difficile, est intéressant. Cette page moins connue de l’Histoire avait en effet un potentiel. On apprend d’ailleurs beaucoup sur la fonction d’administrateur provisoire et sur l’organisation du Ministère aux affaires juives.

Cependant, cela ne suffit pas pour en faire un roman. L’écriture d’Alexandre Seurat au rythme ciselé et travaillé, sans aucun détour superflu, s’est à mon sens perdu ici. On reconnaît la patte de l’auteur mais le récit m’a semblé brouillon et confus. On alterne des instants réels et rêvés, le passé et le présent mais de façon très rapide, sans transition ni indice parfois. Je ne suis pas hermétique à ce genre de procédé mais là je me suis rapidement perdue. Certains passages traînent en longueur sans rien apporter au récit. L’auteur ouvre de nombreuses portes simultanément et l’on se demande parfois qu’elles ont été leur intérêt pour l’histoire. En ressort donc une impression générale fouillis et brouillonne. Enfin, peu aidée par les raisons précédentes, je ne me suis pas du tout attachée au personnage principal. Malgré le fait que nous suivons tous ces états d’âme, je suis restée en retrait et détachée.

Pour ma première lecture de la rentrée littéraire, c’est donc une déception ! J’ai surtout eu la sensation de lire un manuscrit et c’est bien dommage vu le potentiel de ce roman et de son auteur. Je continuerais tout de même à surveiller ses parutions. Si nous revenons vers des romans de la même qualité que son premier, alors nous passerons sans aucun doute des moments de lecture à ne pas manquer.

Publicités

2 réflexions sur “L’administrateur provisoire / Alexandre Seurat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s