Alice ou le choix des armes / Stéphanie Chaillou

Alice ou le choix des armes

Alice Delcourt est entendue par la police dans une affaire de meurtre. Son ancien chef de service, Samuel Tison, est retrouvé mort. Or, Alice pourrait avoir un mobile sérieux. Elle a démissionné de son travail suite au harcèlement moral opéré par Samuel Tison. Cet interrogatoire est l’occasion pour elle de faire entendre sa voix, de raconter sa version de l’histoire.

 Il n’y a pas besoin d’en dire plus sur l’histoire car il ne faut pas vous attendre à un roman policier ou à suivre une intrigue autour de cette mort. Il n’est finalement pas question ici de déterminer si Alice est coupable et qui a tué Samuel Tison. Sans se préoccuper des questions de l’enquêteur, elle va dérouler le fil de son histoire, comment tout a commencé : les mises à l’écart, les remarques acerbes, les brimades, etc mais en toute discrétion bien sûr. La thématique du harcèlement est effectivement abordée au travers des conséquences psychologiques sur la victime.

Cependant, je trouve que Stéphanie Chaillou a privilégié la forme au fond. Ma première impression à la lecture fut celle de lire un exercice de style : par le choix de narration, le travail sur l’écriture et finalement le fait que le sujet soit plutôt survolé. Le récit se déroule jour par jour. A chaque date, nous avons le récit d’Alice et pour clore chaque journée, quelques lignes hors récit nous parlent du « théâtre d’Alice ». Ces parenthèses très oniriques ont un lien plus ou moins évident avec l’histoire et pour être honnête, je les ai laissées tomber à la moitié du roman. Cette partie de l’exercice m’a laissée un peu perplexe parfois. Le reste du travail d’écriture est intéressant. Cela crée une certaine distance avec Alice qui ne m’a pas dérangé ici même si j’apprécie d’être en empathie avec les personnages d’habitude.

C’est une lecture qui est en demi-teinte pour moi. Je trouve dommage de ne pas avoir plus approfondi le thème du harcèlement moral qui m’aurait vraiment intéressée. Le récit tourne un peu en rond sur la fin à cause de cela je pense. Néanmoins, le projet d’écriture et la narration sont intéressants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s