Cet été-là / Lee Martin

cet-ete-la

Katie Mackey est partie rendre des livres à la bibliothèque un soir et n’est pas rentrée à la maison.  La petite fille de 9 ans a disparu et toute la ville, d’ordinaire tranquille, va participer à sa recherche. Près de trente ans après cette disparition, les protagonistes racontent : son professeur de mathématiques, son frère, la femme de l’homme suspecté…

Qu’est-il réellement arrivé à Katie et qui est responsable ?

Le scénario de ce thriller est assez classique. Il ne faut pas s’attendre à une révolution du genre. Je ne le dis pas de façon péjorative ! L’histoire est très bien ficelée. Si les soupçons font rapidement jour, on ne cesse de s’interroger sur la chronologie des événements et sur les rôles de chacun. Les personnages sont convaincants et très humains. Nous changeons de narrateur au fil du récit et Lee Martin a vraiment travaillé à faire ressortir la personnalité de chacun dans leur façon de s’exprimer. Le roman se lit donc de façon très fluide et vous plonge très bien dans l’ambiance de cette petite ville de l’Indiana.

Néanmoins, il m’a manqué quelques détails pour être totalement convaincue. J’ai apprécié ma lecture mais je ne pense pas que celle-ci me reste longtemps en mémoire. Il m’a manqué peut-être un peu plus de suspens et de tensions. L’auteur sonde vraiment la conscience de ses personnages et cela est bien rendu mais se fait aux dépens de la dimension plus angoissante du thriller.

Je remercie les éditions Sonatine de m’avoir permis de lire ce roman que vous trouverez en librairie à partir de février 2017.

Publicités

4 réflexions sur “Cet été-là / Lee Martin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s