Cérès et Vesta / Greg Egan

Ceres et Vesta

Cérès et Vesta sont deux astéroïdes colonisés par l’Homme. Sur Vesta, une idée politique commence à faire son chemin : les descendants des Sivadier devraient payer une taxe pour compenser les abus que leur ascendance ont commis lors de la colonisation de l’astéroïde. Très vite, la société se divise et les citoyens descendants des Sivadier subissent exclusion, insultes et mépris. La situation dégénère de plus en plus et beaucoup de Sivadier vont fuir vers Cérès.

Après la découverte de L’homme qui mit fin à l’histoire et avoir bavé sur toutes les couvertures de la collection « Heure lumière » chez Le Bélial, je continue mon exploration de la collection ! Cérès et Vesta est une novella de SF qui peut entrer dans le sous-genre de la hard SF (non pas que les personnages aient une attirance particulière pour le cuir…). L’univers déployé par Greg Egan est très riche et détaillé. L’auteur nous donne beaucoup d’explications sur les technologies, qui m’ont un peu perdue parfois pour être honnête. L’aspect politique est aussi mis en avant puisque c’est une grande partie du sujet.

Je nous vous ai encore parlé d’aucun personnage. Nous suivons Camille sur Vesta. Elle fait partie des descendants des Sivadier et va rejoindre le mouvement de résistance pour lutter contre cette réforme injuste. Sur l’autre astéroïde, Anna est responsable du port de Cérès et va se retrouver confronter à la réalité de la situation politique sur Vesta mais aussi à un dilemme cornélien… J’ai eu un peu de mal à m’attacher aux personnages, excepté peut-être avec Anna qui est la plus présente.

Comme vous l’avez compris, je n’ai pas été 100% emballée par ce titre. Le dernier aspect qui ne m’a pas aidée à m’immerger dans l’histoire sont les allers-retours dans le temps. L’auteur navigue entre le présent sur Cérès et le début des tensions politiques sur Vesta. Dans la mesure où le voyage entre Cérès et Vesta dure 3 ans, cela fait faire quelques gymnastiques pour bien se situer !

Les férus de SF trouveront sûrement leur bonheur avec ce titre et se sentiront dans leur élément. Greg Egan est une référence pour le genre et il est clair que cette novella tient la route. Mes réserves sont vraiment un ressenti personnel. Une publication ciblée !

banniere-challenge-imaginaire-2
8/12
Publicités

3 réflexions sur “Cérès et Vesta / Greg Egan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s