PAL de juin

Juin

Le bilan de mai arrive bientôt ! En attendant, voilà le programme de juin. A voir dans quelle humeur je suis pour tenir le rythme ou pas. 😉

Les romans

rebelles un peu

L’amour est-il un microbe? Comment subir des parents bornés? Fumer des pétards rend-il mou? À quel âge doit-on coucher? Faut-il réagir quand on reçoit un message de son père adressé à sa maîtresse? Combien de mois vit une dreadlock? Peut-on fuguer légalement?

En 29 nouvelles, Claire Castillon photographie l’adolescence, cet âge où l’entre-deux fait rire et mal à la fois. Qu’ils soient angoissés ou lourds de leurs secrets, les adolescents habitent un monde à décrypter. Autant de mini-comédies qui tournent parfois au drame quand la solitude ou la mélancolie sont les plus forts, et composent un livre tendre, drôle et parfois déchirant.

L'homme qui s'envol

Walker a tout pour être heureux. Il dirige une florissante entreprise au Nouveau-Mexique et sa femme, la riche et belle Sarah, lui a donné trois magnifiques enfants. Et pourtant, il ne supporte plus sa vie. Entre sa famille, son entreprise et les contraintes de toutes sortes, son temps lui échappe. Une seule solution : la fuite. Walker va mettre en scène sa mort de façon à ne pas peiner inutilement les siens.
Malheureusement pour lui, Nick Shepherd, redoutable détective spécialisé dans les disparitions, s’empare de son affaire et se forge la conviction que Walker est encore vivant. S’engage entre les deux hommes une fascinante course-poursuite sur le territoire des États-Unis. En jeu : la liberté, une certaine conception de l’honneur et l’amour de Sarah.

alice

« Les gens ne deviennent pas méchants et vicieux du jour au lendemain. Mais laissez leur un temps d’adaptation, et ils seront capables du pire. »
Au lycée de Healy, la vérité est une question de point de vue. Alice Franklin est une trainée. Tout le monde le sait. C’est forcément vrai puisque c’est écrit partout sur les murs des toilettes. On dit qu’elle a couché avec deux garçons d’affilée et qu’elle a provoqué la mort de l’un d’entre eux.
Tout le monde a sa vérité sur Alice : son ancienne meilleure amie, l’entourage de la victime, son admirateur secret… Quelle sera la votre ?

Nightfall

Les habitants se préparent à abandonner leurs maisons, mais Marine, Kana et Liam ne croient pas aux légendes de leurs parents. Ils décident de rester dans le village. Alors que la Nuit les enveloppe, ils découvrent avec horreur qu’ils n’auraient vraiment pas dû…

La rencontre du dernier espoir

Durant dix-huit ans, Vincent n’a cessé d’être trimbalé de foyer en foyer. Quand Maggie le recueille, il pense avoir enfin trouvé son refuge. Mais il se trompe, une fois de plus. Brisé, Vince consulte Suicide Watch, un forum destiné à ceux qui songent à la mort. Il y rencontre Casper, tentée d’abandonner son combat contre le cancer, et le très discret Adam, qui se croit insignifiant. Vince va devoir faire un choix : vivre et affronter ses sentiments ou mourir sans savoir s’il aurait pu, un jour, goûter au bonheur.

Le fer au coeu

Punie et brisée pour avoir bravé le regard d’un défenseur de la Vertu, la jeune Maïan est envoyée dans les tréfonds de la Ville-Basse pour y expier sa faute. C’est au cœur de ce purgatoire de vapeur dont personne ne revient jamais qu’elle rencontre Leonardo, un étudiant condamné pour avoir laissé libre cours à son imagination en créant des machines fabuleuses. Avec l’aide de Volco et Lanaé, deux habitants de la ville souterraine, Maïan et Leonardo tentent d’unir leurs forces pour survivre. Mais dans ces entrailles nauséabondes où les âmes sont corrompues à force d’être opprimées, il est difficile pour ces épris de justice d’accorder leurs ambitions…

Cowboy light

À droite, des vaches. À gauche, des barres HLM. Au-dessus, des lignes à haute tension. Et pile en dessous : un petit quartier pavillonnaire bisontin, tout près de l’usine Lip alors à l’abandon, avec son dealer raté et deux ferrailleurs qui le rackettent à grands coups de poing. Quand le narrateur-dealeur rencontre une bourge deux fois plus âgée que lui lors d’une soirée en Suisse, il s’imagine devenir gigolo – ils baisent, boivent, se défoncent et finissent même par se marier dans une chambre d’hôtel à Séville. Sauf qu’il a un cœur d’artichaut. Sauf que cette femme ne lui a pas tout dit.

Un roman noir au style trash mais léché, qui évoque avec humour l’ennui d’une province dans les années 80, mais aussi comment l’amour peut détruire plus qu’il ne soulage.

Au paradis

Kay, jeune étudiante coréenne en stage linguistique aux États-Unis, découvre la vie new-yorkaise en compagnie de sa séduisante amie Summer et son petit ami Dan, deux jeunes amateurs de soirées festives et de lieux branchés — un milieu plutôt aisé. De rencontres amoureuses en nuits blanches où l’alcool coule à flots et la drogue s’invite parfois, le trio mène une vie insouciante. Mais le rêve prend fin lorsque Kay doit rentrer en Corée et renouer avec la réalité de sa vie quotidienne.

Bon et puis je vais m’arrêter là parce qu’il faut savoir être raisonnable quand même…

Les BD et mangas

Platinum end t4

Mirai, un jeune homme qui a perdu tout espoir en la vie, décide de se suicider en se jetant du haut d’un building. Mais juste avant qu’il ne touche le sol, un ange, appelé Nasse, le rattrape au vol et lui sauve la vie. Elle lui offre alors la possibilité d’obtenir de puissants pouvoirs, promesses d’une vie meilleure… Mais en acceptant, Mirai découvre qu’il participe désormais à une compétition mortelle dont l’issue est à la hauteur de l’enj : prendre la place de Dieu.

Rainbow days 1

Suivez le quotidien haut en couleur de quatre lycéens unis par une franche amitié et leurs histoires avec les filles :
– Natsuki, le doux rêveur au romantisme assumé.
– Tomoya, le playboy de ses dames adepte de la drague compulsive.
– Keiichi, un véritable sadique caché derrière son éternel sourire.
– Tsuyoshi, l’otaku timide et légèrement gaffeur aimant vivre à son rythme.
Malgré leurs différences, ils n’ont qu’un but : s’amuser et profiter à fond de leur jeunesse ! Un concentré d’amour et d’humour !

A la folie

À la folie est un récit à deux voix. Celles d’un homme et d’une femme qui racontent comment leur couple s’est enfoncé dans la violence. Un récit au quotidien, presque sans acrimonie, qui n’occulte pas pour autant violences physique et psychologique.

Le programme est ambitieux, il est peu probable que je tienne toutes ces promesses mais c’est pas grave. Je rajoute d’ailleurs que j’aimerai beaucoup finir Née contente à Oraibi dont le début m’a vraiment envoûtée !

Au cours du mois de juin, je vais suivre une formation de trois jours sur la littérature italienne et j’ai hâte ! J’espère qu’elle sera vraiment intéressante. 🙂

Je profite également de cet article pour vous parler de ce que j’ai prévu pour le blog ce mois-ci. Les lectures de Mistinguette va fêter ses deux ans et pour cette occasion, j’ai eu envie d’apporter un peu de nouveauté dans le graphisme du blog. N’étant pas une grande spécialiste, je ne pense pas modifier l’organisation mais d’ici quelques jours, vous trouverez une nouvelle identité graphique plus réfléchie et quelques ajouts pour la navigation. Ne vous attendez pas non plus à une révolution, ça sera très modeste, à la hauteur de mes pauvres compétences ! 😉

Publicités

8 réflexions sur “PAL de juin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s