Les buveurs de lumière / Jenni Fagan

Buveurs de lumière

2020. Le monde s’apprête à entrer dans une ère glaciaire. Les températures plongent et la panique n’est pas loin. A Soho, Dylan vient de perdre successivement sa grand-mère et sa mère. Il vivait avec elles dans un cinéma d’art et d’essai qu’il est désormais contraint de quitter. Il se rend alors à Clachan Fells où sa mère avait acheté un mobile home dans le plus grand secret. Il y fait la rencontre de Constance, une femme de caractère, et sa fille Stella.

Dans la série Rentrée littéraire, je demande le roman d’anticipation ! Je suis contente de vous parler aujourd’hui des Buveurs de lumière dans lequel nature, poésie et humanité sont au rendez-vous.

Pour les adeptes de natural writing, ce roman n’attend que vous ! La Nature est au coeur du récit. Le dérèglement climatique plonge la Terre dans une ère glacière. Les sociétés tentent de s’organiser mais soyons honnêtes, la capacité d’adaptation de l’Homme commence à atteindre ses limites. Le thermomètre affiche des températures de plus en plus basses. Même en plein coeur de l’été, je peux vous dire que Jenni Fagan m’a donné froid ! Les descriptions de cet hiver mordant, pénétrant sont à la fois magnifiques et effrayantes. Les paysages gelés sont juste splendides. Malgré les conditions de vie difficiles, je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir envie d’y faire un tour !

Mais Les buveurs de lumière, ce n’est pas que ça. Si la Nature est très présente, la dimension humaine a également une grande importance. Nos trois personnages principaux, Dylan, Constance et Estelle, apportent une grande douceur au récit. Ce sont des personnes malmenées par la vie, blessées par différentes épreuves et pourtant toujours ouvertes sur les autres et d’une grande humanité. Même dans une ambiance de fin du monde, nous croiserons toujours des personnes pour faire preuve d’intolérance et de bêtise. Mais Jenni Fagan arrive à gommer ces aspects pour sublimer ce qu’il y a de meilleur et pour cela, c’est un roman qui fait du bien !

Pour ne rien vous cacher, je n’avais absolument pas envie de quitter nos trois hurluberlus… Je voyais les pages défiler, la fin arriver et je ralentissais mon rythme de lecture pour en profiter encore ! Et ce n’est pas la fin qui ménage le plus nos petits coeurs de lecteurs… Bref, pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait, Les buveurs de lumière est à noter dans votre short-list de la rentrée littéraire !


Publicités

Une réflexion sur “Les buveurs de lumière / Jenni Fagan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s