Zouleikha ouvre les yeux / Gouzel Iakhina

Zoulheika

Zouleikha vit au Tatarstan, au coeur de la Russie avec son mari bien plus âgé qu’elle et sa belle-mère tyrannique. Alors que la jeune femme travaille comme une bête de somme, son sort empire lors de la dékoulakisation. Les soldats de l’Armée rouge vont la séparer de son mari et les exproprier de leurs terres. Un long voyage à travers la Russie commence pour Zouleikha.

Ce roman est un portrait de femme. Quand on fait sa connaissance, Zouleikha est un petit bout de femme fragile. Malmenée par son mari, harcelée par sa belle-mère, éprouvée par des épreuves, elle subit sa situation sans se rebeller. Elle se considère parfois même chanceuse d’avoir un si bon mari. Jusqu’à ce fameux jour de l’expropriation. Au fil de son périple, Zouleikha va grandir, s’affirmer et s’émanciper de son éducation et de certaines traditions. Elle devient une vraie femme forte et indépendante.

Cette histoire est aussi un portrait de la Russie dans les années 30. L’auteure nous raconte cette période de dékoulakisation sans fards ni détours. Si nous observons la situation du côté des paysans et des intellectuels arrêtés, nous apercevons aussi l’autre versant grâce à un soldat de l’armée rouge qui va conduire Zouleikha et ses compagnons d’exil. Cette galerie de personnages est un choix vraiment pertinent je trouve. Elle permet d’appréhender les impacts du régime stalinien sur les différentes classes.

Mais il ne s’agit pas d’un livre d’Histoire pour autant. Il y a un vrai souffle romanesque ! Notre convoi de déportés va connaître de nombreuses péripéties au cours de leur exil. Le roman est assez dense par son écriture et son ampleur mais on ne perd jamais le fil ni l’intérêt pour nos personnages. Gouzel Iakhina propose un excellent premier roman d’une grande richesse. Une chose est sûre : la relève est assurée pour la littérature russe !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s