Soul breakers / Christophe Lambert

Soul breakers

Etats-Unis, 1936. Teddy Gentliz voyage avec son père et sa petite soeur Amy en quête d’une vie meilleure comme des milliers d’autres Américains jetés sur les routes à cause de la Grande Dépression. Lors d’une des haltes de la caravane, un groupe de forains s’invite pour une représentation.

Après avoir assisté au spectacle, Amy est frappée par un mal étrange et le groupe de forains a disparu. Persuadé que les deux sont liés, Teddy va partir à leur poursuite à travers les Etats-Unis.

Christophe Lambert signe un roman d’aventure et d’initiation riche et foisonnant ! Véritable tableau des Etats-Unis des années 30, les pérégrinations de Teddy vont nous faire découvrir de multiples facettes de ce pays : des mines au Chicago industriel, de l’obscurantisme d’une petite ville à la psychiatrie. C’est une période que l’on ne retrouve pas si souvent en littérature jeunesse et j’ai trouvé ce tableau vraiment intéressant.

Teddy va bien sûr rencontrer de nombreux personnages au cours de son voyage : Duncan, l’écrivain un peu raté et beau parleur, Mary Jane, une étrange fille muette, “Le Chef”, un indien aux pouvoirs mystérieux… S’il démarre seul la route, il va finir son voyage avec une petite troupe aussi disparate qu’attachante !

Si le roman est très réaliste, des petites touches de fantastiques viennent pimenter l’histoire : certaines personnes, en particulier les plus jeunes, sont dotées de pouvoirs comme Teddy et Amy. Et ils semblent bien que les forains s’y intéressent beaucoup…

J’ai beaucoup aimé ce roman d’aventures aux multiples rebondissements. Le seul petit bémol que je pourrais émettre : le roman aurait peut-être pu se passer d’un épisode. Je pense notamment à la partie se déroulant à l’hôpital. C’est intéressant de vouloir montrer comment la psychiatrie était envisagée à l’époque mais ce passage n’apporte rien à l’intrigue principale. Vu la densité du roman, je pense que nous pouvons nous en passer. Le roman s’adresse aux enfants à partir de 12 ans et des petits lecteurs pourraient s’essouffler…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s