Yaak Valley, Montana / Smith Henderson

Yaak Valley Montana

Pete est assistant social dans le Montana. Il s’est réfugié dans la Yaak Valley, au climat réputé difficile, après son divorce. Il s’occupe tant bien que mal de ses dossiers pour oublier un peu ses échecs personnels. À travers ces familles qu’il visite, on découvre l’Amérique des laissés-pour-compte, des paumés et des marginaux. Parmi elles, une famille attire particulièrement son attention : les Pearl. Le père et le fils vivent seuls dans la forêt, le reste de la famille est introuvable et l’homme semble paranoïaque et illuminé… En plus de s’occuper des familles des autres, Pete va être confronté à la fugue de sa fille de quatorze ans qui reste introuvable.

Sans concession ni détour, ce roman de Smith Henderson est un portrait d’une Amérique perdue et démente. Les descriptions des paysages vous font véritablement voyager aux États-Unis et vous ressentirez toute la solitude et la douleur pendant les errances de Pete dans la forêt. De ce point de vue, c’est une véritable immersion ce qui rend le roman assez dense. Au travers des personnages, on est confronté à tous les types de violence possible : la famille de Cecil confrontée à la drogue et à la violence physique, les Pearl et la démence de ce père, la fille de Pete qui s’enfuit et grandira bien trop vite pour son âge… Sans parler de tous ceux qui feront des apparitions plus ou moins brèves et offriront encore d’autres sombres facettes de la nature humaine.

Nous sommes définitivement dans le roman social américain ! Ce n’est pas le genre de littérature qui m’attire le plus mais la rentrée littéraire a été l’occasion de m’aventurer. J’ai été beaucoup interrompue dans ma lecture qui a été du coup plus longue pour m’imprégner de l’ambiance. Autre obstacle : j’ai été spoilée sur le mystère qui m’intriguait le plus ! Résultat, j’étais moins curieuse de découvrir la suite et j’ai traîné un peu en longueur pour finir le roman… Malgré cela, je garde un avis positif sur cette lecture qui plaira sans conteste aux amateurs du genre mais peut aussi être une première porte pour les autres. Il y a peut-être quelques longueurs par moments mais à part ça, Smith Henderson assure sans conteste l’écriture, le style et la narration avec talent !

Publicités

2 réflexions sur “Yaak Valley, Montana / Smith Henderson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s