Nightfall / Jake Halpern et Peter Kujawinski

Nightfall

Il règne une curieuse vie sur l’île de Bliss. Pendant quatorze ans, les habitants de l’île vivent paisiblement sans que la nuit tombe. Dès que les premiers signes d’obscurité apparaissent, tout le monde se prépare pour quitter l’île pendant les quatorze ans de Nuit. Les maisons doivent être nettoyées et rangées. Chacun doit s’en tenir à son rôle et surtout, tout le monde doit partir.

Marine, Liam et Kana ne comprennent pas les rituels du départ. Ces superstitions leur semblent ridicules. Alors quand Liam disparaît, Marine et Kana n’hésitent pas à partir à sa recherche, quitte à rater le départ. Ils vont rapidement comprendre que la Nuit ne leur appartient pas…

J’étais très curieuse de découvrir ce roman qui a pas mal fait parler de lui sur la blogosphère et j’avais envie de me faire peur pour varier mes lectures. Alors je ne me suis pas faite prier pour le récupérer dans l’office !

Je crois que ma partie préférée de ce roman reste le début ! La mise en place de l’histoire est très bien rendue, très visuelle. Je me suis imaginée très rapidement la géographie de l’île, l’ambiance un peu étrange qui devient de plus en plus oppressante et ce trio de personnages attachants. Bref, j’ai dévoré les premières pages qui ont réussi à me faire stresser (ma moitié pourra témoigner !).

Le reste du roman ? Les auteurs font le job mais j’ai quand même été un peu déçue. J’ai aimé la trame de l’histoire et l’évolution des personnages. Le problème, c’est que je voulais me faire peur. Or, une fois que l’on a compris à quoi on avait à faire, ça ne m’a pas plus angoissée que ça… Pourtant cette île avait un sacré potentiel !

Néanmoins, ce bémol mis à part, j’ai quand même passé un bon moment. On suit avec plaisir les aventures de nos trois héros. Le roman est très bien rythmé ce qui permet de ressentir le stress et la fatigue de la fuite de nos personnages. Les relations entre ces derniers sont aussi bien conçues : la relation frère-sœur, les premiers émois, le passage à l’âge adulte… Dernier point un peu décevant : un dénouement trop facile à mon goût et trop attendu. Je suis peut-être sadique mais c’est quand même sympa quand les personnages ont du fil à retordre et surtout quand on se fait surprendre, non ?

Pour conclure, je pense que c’est un bon roman d’horreur. Il a été écrit pour les ados donc peut-être que des lecteurs plus jeunes le trouveront suffisamment angoissant comme ça ! J’ai été un peu déçue (trop d’attentes ?) mais je ne regrette pas du tout de l’avoir lu.

 

Jeunesse & Young Adult
9 / 20
banniere-challenge-imaginaire-3
11/12
Publicités

2 réflexions sur “Nightfall / Jake Halpern et Peter Kujawinski

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s