Les Bannis / Laurent Carpentier

Les bannis

Laurent Carpentier nous livre un patchwork de vies et de drames. Il soulève le voile d’une famille, dévoilant les épreuves auxquelles chaque génération a fait face. Et l’écriture dépasse largement en émotions la fiction puisqu’il s’agit ici de sa propre famille. Le désir de savoir, de comprendre, la colère, la tristesse, la compassion viennent donner à ce récit force et intensité. Le récit ressemble à une série de nouvelles, reliées par le fil de l’arbre généalogique. Chaque chapitre s’attache à une personne et surtout à ce qui a fait d’elle un « banni ». Au fil de la lecture, cette idée de bannissement fait de plus en plus sens au regard des épreuves, des choix et des drames traversés par cette famille.

Je suis moins réceptive et sensible au genre de l’autobiographie mais malgré cela, j’ai apprécié cette lecture et j’ai été touchée par ce récit. L’écriture est vraiment travaillée et agréable. Les lieux et les références m’ont beaucoup parlé, notamment dans le premier chapitre, ce qui m’a amusée et attisé ma curiosité. Cette galerie de personnes est marquante et ces parcours de vie ne peuvent laisser insensible.

A paraître le 19 août 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s